Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
 
 

Vous êtes ici : Accueil > Boutique > Pauline Decroix. A cheval à travers l'Alaska.

A cheval à travers l'Alaska

Pauline Decroix

 

 

Prix : 15 €.
Type : Film.
Durée : 56 min.
Auteur : Pauline Decroix.
Nature : DVD.
Qualité : pressé.


Présentation :

L’Alaska est encore un lieu préservé et sauvage de notre planète. Laurent Granier, Philippe Lansac et Megan Son ont une idée folle : marcher sur les traces des pionniers de ces grands espaces avec la particularité d’être accompagnés de chevaux.

Boogie et Chevelle sont achetés à Palmer et rythment cette longue route qui débute au Sud, sur la côte pacifique (Valdez) et se termine au Nord, sur la côte arctique (Prudohe Bay).

Cette expérience unique nous fait vivre au rythme des difficultés, joies du quotidien et soucis logistiques de cette expédition à cheval dans un milieu aussi bien hostile que magnifique.


Récompenses :

Prix Snowdance, festival internationnal du film d'Anchorage, Alaska, Etats-Unis, 2007.

Prix de l'Aventure Humaine, festival Planète Couleurs 2007.


Article paru dans Télérama le 29 Septembre 2008 :

Si vous vous demandez quel genre de terre a bien pu donner naissance à Sarah Palin, la gouverneure de l'Alaska nommée vice-présidente par le candidat républicain John McCain, alors ce documentaire est pour vous.

Trois fous de voyage, Megan Son, Laurent Granier et Philippe Lansac, se sont lancés dans une aventure démesurée : parcourir l'Alaska à cheval, en deux mois, à la fin de l'été. Et parce que croiser des grizzlis, enjamber des glaciers, traverser des forêts et affronter les moustiques n'était apparemment pas suffisant pour satisfaire leur goût du défi, les trois amis ont décidé de traverser cet état du sud au nord, en remontant vers l'Arctique. Ça commence comme une gentille balade à travers bois et ça se termine dans un chaos de cailloux et de glace, à des températures méchamment frisquettes.

Le projet initial est né de la volonté de revivre l'épopée des pionniers partis chercher de l'or dans ce pays immense acheté en 1867 aux Russes par les Américains.
Les paysages sont superbes, et la rencontre de quelques trappeurs édifiante.
Connaître mieux le tempérament de chacun des équipiers, les voir vivre au jour le jour et suivre leurs échanges aurait sans doute donné le supplément d'âme qui manque à ce documentaire.

Florence Broizat


Bande-annonce du film :



L’équipe :

La réalisatrice :


Pauline Decroix tourne ce film à 25 ans, en 2003. C'est une passionnée d’aventures, des gens et de la vie quotidienne des autres peuples. Son premier métier est d'être monteuse de films. Elle travaille une dizaine d'années à Paris avant de s’installer au plus près des grands espaces qui lui sont si chers, au Canada. Elle y continue la réalisation et le montage. Elle a la chance de rencontrer et de travailler avec les peuples autochtones du Grand Nord du Québec. Ce documentaire est sa première réalisation. C’est quasiment toute seule qu’elle l’a produit, monté et tourné en suivant l’équipe tout au long du voyage à bord d’un 4x4.

Le reste de l’équipe :

Depuis plusieurs années, Megan Son et Laurent Granier voyagent ensemble sur les grandes routes historiques en utilisant des modes de transport traditionnels. Leur périple en Alaska marque le début de leurs futures aventures. Ils partent ensuite, toujours aux Etats-Unis, sur les traces de l’expédition Lewis et Clark, auteurs de la première traversée du continent américain du Mississipi au Pacifique.

Ils font ensuite cap plein Sud à travers le Mexique, pour un nouveau projet : "La Route Maya". Pendant 5 mois ils relient les différentes cités mayas (au Mexique, Belize, Guatemala, Honduras et Salvador) en canoë, à cheval et à pied. Ils rejoignent ensuite l’Equateur en août 2005 où ils débutent une marche de plus de 5000 km sur le Qhapaq Ñan, la Grande Route Inca, du nord de l’Equateur jusqu’à Mendoza en Argentine. À leur retour, ils font partager l’expérience de leurs aventures en produisant des livres illustrés, des films documentaires, des articles de presse et des séries radiophoniques.

Après cette aventure, Philippe Lansac s’installe à Paris, sa « base » pour de nouveaux voyages-reportages : Amazonie, Thaïlande, Afrique de l’Ouest ou Océan indien, afin de réaliser des reportages pour une émission d’environnement de Radio France International. Il est en parallèle reporter à France Inter. Il vit aujourd’hui en région lyonnaise où il dirige RCF (Radios Chrétiennes Francophones) Lyon Fourvière.









Haut de la page