Suivre Culture-Aventure sur Twitter    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
 
 

Vous êtes ici : Accueil > Boutique > Frédéric Gonseth. Citadelle humanitaire.

Citadelle humanitaire

Frédéric Gonseth

 

 

Prix : 20 €.
Type : Film.
Durée : 96 mn + 12 mn de bonus.
Auteur : Frédéric Gonseth.
Nature : DVD.
Qualité :pressé.
Versions : français, allemand (deutsch), anglais (English), arabe.


Text in English
Text im deutsch

Présentation :

L’envoi de dizaines de délégués et de médecins suisses, allemands, français, dans la guerre civile qui se déroule au coeur du Yémen moyenâgeux, durant les années 60, est l'action la plus spectaculaire et la plus efficace menée par le Comité International de la Croix-Rouge à l'époque où il est encore seul en scène et où on ne parle pas encore d'ONG.

Racontée par ceux-là même qui ont mené cette action au péril de leur vie, à commencer par le chef de mission André Rochat, cette aventure nous conduit du désert aux coulisses du pouvoir humanitaire et aux sources du combat pour la dignité humaine, dans un décor de citadelles aussi vieilles que la Bible, restées partiellement intactes jusqu'à aujourd'hui.

La bande-annonce du film :





Autres informations sur le film :

André Rochat fait partie des acteurs qui bousculèrent la cause humanitaire.

Dans les années 60, tandis que le Yémen se déchire entre royalistes et républicains, il monte les premiers hôpitaux jamais mis en place par la Croix Rouge dans un pays de tradition musulmane en pleine guerre civile. En imposant ses vues à sa direction et aux deux parties du conflit, il bouscule les conventions et trace le sillon des règles humanitaires d’aujourd’hui.

Le réalisateur et producteur Frédéric Gonseth a retrouvé André Rochat et le fait témoigner, avec d’autres acteurs de l’époque, devant les fabuleuses images qu’il a ramenées de cette période de sa vie. Il le suit aussi lors de son retour au pays, en 2007, plus de 40 ans après son départ. Il est accueilli à bras ouverts par ceux qui le considéraient comme étant « à exécuter en cas de capture ».

«Citadelle humanitaire » nous plonge au cœur de l’histoire d’un homme et d’un pays. Il nous fait partager le quotidien du personnel humanitaire en temps de guerre: ses périples à dos de mulet pour aller rencontrer des prisonniers détenus dans des villages au cœur de montagnes impressionnantes, ses difficultés à faire valoir sa neutralité auprès d’hommes assoiffés de sang, ses efforts pour faire négocier les ennemis, etc.


Ce film rare nous offre un témoignage d’humanité émouvant et nous permet de comprendre sur quel terreau ont été formés les French Doctors qui créaient quelques années plus tard Médecins Sans Frontières.


A propos de Max Récamier et Pascal Grellety-Bosviel

Max Récamier, jeune chirurgien formé en France, et son collègue et complice Pascal Grellety-Bosviel, interniste formé en France et aux USA, découvrent la médecine de guerre dans l'hôpital d'Ukd où la Croix-Rouge française les ont envoyés en appui au CICR en 1964.

Tous deux brûlent de se rapprocher du front et de partir en toute petite équipe soigner les combattants dans les montagnes royalistes. Echappant à tout contrôle, au bout de trois mois dans l'entourage de l'Imam, ils en sont réduits, pour sauver leur peau, à passer les lignes de front avec, pour seule protection, le drapeau blanc à croix rouge...

Quatre ans plus tard, ils reviennent en mission au sein de l'équipe médicale du CICR qui s'installe dans une grotte pour échapper aux bombardements de l'aviation républicaine... Revenus du Yémen convaincus de l'importance de la médecine humanitaire, ils acceptent l'année suivante une mission du CICR au Biafra qui les amène à fonder, avec une dizaine d'autres médecins français, une ONG spécialisée dans le secours médical, elle deviendra célèbre : Médecins Sans Frontières.

Pascal Grellety-Bosviel a réalisé de très fortes photographies et de magnifiques aquarelles tout au long de ses missions.

En savoir plus :

La guerre du Yémen est oubliée depuis longtemps, il ne s'agit pas de la ressusciter. Par contre, l'action du Comité International de la Croix-rouge qui s'est greffée sur cette guerre mérite d'être connue.

Ce sont André Rochat et son équipe de délégués et de médecins qui l'ont menée dans les années soixante - avec un succès qui ne s'est pas toujours reproduit après eux.

Les missions du CICR s'entourent d'un épais brouillard - secret vital sur le moment, mais au regard de l'histoire, il y avait une opportunité unique à raconter l'aventure de la Croix-Rouge. Le Chef de mission témoigne sans rien esquiver. Il a gardé des documents que d'ordinaire les délégués se doivent de détruire. Et il a tourné des films. Avec les archives retrouvées par l'équipe du film, il y a de quoi permettre une reconstitution intégrale de tous les événements.

Un dernier pari consiste à confronter les Yéménites eux-mêmes aux images d'archives de la guerre civile et de l'action du CICR. En accompagnant André Rochat sur ses propres traces, jusque dans la grotte de Jihannah, le film ancre dans l'actualité la nécessité du combat irremplaçable du CICR en faveur des prisonniers de guerre dans le monde - puisque certains Yéménites sont emprisonnés à Guantanamo. Il ne s'agit pas pour autant renoncer au regard du cinéaste indépendant sur les relations pas toujours harmonieuses entre le siège du CICR et les hommes de la Croix-Rouge sur le front.

Le réalisateur, Frédéric Gonseth

Né en 1950 à Lausanne, de nationalité suisse. Après des études de sociologie à l’université de Lausanne, devient journaliste, puis dès 1980, réalisateur-producteur indépendant. Parmi les nombreux films documentaires qu’il a réalisés, La Facture d’orgue (1981), L’Ukraine à petits pas (1992, coréalisé avec Catherine Azad), Cité animale (2000, coréalisé avec Catherine Azad), Mission en enfer (2003), etc.

Il est également membre fondateur et secrétaire général de la Fondation vaudoise pour le Cinéma, membre fondateur et président de l’association Archimob et de l’association Humem.




Text in English :

HUMANITARIAN CITADEL

Film subtitled in English.

Synopsis

Sending dozens of delegates and a mix of Swiss, German and French doctors into the civil war that raged in feudal Yemen in the 1960s turned out to be the most dramatic and effective action mounted by the International Committee of the Red Cross at a time when it was still the only player on the scene, and when NGOs were as yet unknown. The story is told by those who risked their lives conducting the operation, starting with the mission leader, André Rochat. It takes us from the desert to the behind-the-scenes bastion of humanitarian power and to the fountainhead of the struggle for human dignity, amid a decor of citadels as old as the Bible - citadels that even today remain partly intact.


Text im deutsch :

BASTION DER MENSCHLICHKEIT



Im deutsch untertitelt

Synopsis

Die Entsendung von einigen Zehnten Delegierten und Ärzten aus der Schweiz, aus Deutschland und Frankreich in den Bürgerkrieg, der in den 1960er-Jahren im mittelalterlichen Yemen tobt, ist die spektakulärste und wirksamste Aktion des Internationalen Komitees vom Roten Kreuz zu einer Zeit, da es noch allein tätig ist und noch niemand von NGOs spricht. Das Abenteuer wird uns von jenen geschildert, die unter Lebensgefahr bei dieser Mission mitwirkten, allen voran deren Leiter André Rochat. Die Schilderungen führen uns von der Wüste hinter die Kulissen der humanitären Macht und zu den Wurzeln des Kampfes um die Würde des Menschen. Die Szenerie bilden Zitadellen so alt wie die Bibel, die bis heute teilweise intakt erhalten sind.

Haut de la page